Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Nmon est un outil complet de monitoring live ou en trace pour IBM AIX et Linux. Voici quelques écrans et description de ses capacités de cet outil très pratique :

Utilisation de Nmon en tant qu’outil de monitoring “live” :

 

Mire de lancement de nmon pour IBM AIX
   
ScreenShot115 La configuration cpu live (touche c )et la mémoire (touche m)
Ici des caractéristiques spécifiques IBM AIX sur la configuration de la partition et les ressources de la machines.
(touches P et W)
Egalement en bas de la page la partie configuration mémoire.
Les paramètres principaux du noyaux
Consommation cpu historique courte (touche L) , réseaux (touche n) et top processus (touche t)
ScreenShot098 Consommation cpu historique court terme (touche L) et top processus (touche t)
   
   
   

 

Utilisation de Nmon en tant qu’outil de monitoring historique :

En utilisant l’analyzer pour nmon, un fichier excel avec des macros qui prend en entrée une ou plusieurs fichiers de trace nmon on obtient des graphes sur des périodes longues. Très utile pour étudier des phénomènes batchs ou tracer le  comportement global de la partition/machine. Pour cela il faut lancer nmon via cron avec certains paramètres. Personnelement j'utilise les paramètres suivants :

 

    /usr/sbin/nmon -Ft -s300 -c144 -m /root/nmon
    find /root/nmon/ -mtime +365 -exec rm -rf {} \;

 

La feuille excel principale pour l’analyzer nmon qui permet de grapher les traces nmon
On peut choisir un ou plusieurs fichiers de trace nmon (obtenu via une ligne de commande et de cron) comme entrant pour l’analyzer.
L’outil nmon Analyzer est configurable
Un fichier excel très complet est généré avec de nombreux onglets reprenant les aspects du monitoring de la machine/partition.
historique sur une journée de la consommation cpu normalisée (pour IBM AIX spécifiquement)
Swap de la partition : historique long
Consommation des ressources réseaux
ScreenShot122 Consommation des ressources disques

 

Mots clés Technorati : ,,,,