Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

La nouvelle base de données de SAP, HANA, nouveau cheval de bataille de l'éditeur allemand est disponible en version Cloud pour quelques partenaires et clients testeurs. Cette base de données approche le stockage avec une technologie "In-Memory" pour une atteindre une performance d'accès aux données améliorée. Certifiée pour certaines machines avec une configuration OS et Hardware optimisée, cette base de données prend donc logiquement l'appelation convoitée "d'Appliance" : à savoir un ensemble Hard+Soft combiné et paramétré pour des performances optimales.

SAP annonce le stockage de données BIG DATA sur cette base et des temps de réponses encore jamais vu. Pour en avoir le coeur net et pour pimenter l'essai j'ai intégré des données du réseau social professionnel LinkedIn dans cette base de données via un connecteur spécialisé pour Informatica PowerCenter, transformant ainsi le test HANA en un test multiple de connectivités.

Le socle ETL est une VM sous Windows 2008 R2 avec Informatica PowerCenter 9.1 64 bits SE.
Cotésconnecteurs :
- Les drivers ODBC 32 et 64 bits pour SAP HANA
- Le connecteur Informatica PowerExchange pour LinkedIn 9.1

 

Etape 1 : Installation du plugin Informatica LinkedIn partie Serveur puis partie Cliente

 

Lancement de l'installation du plugin PowerExchange for LinkedIn partie Serveur

 


 

Fin de l'installation de la partie serveur

Lancement de l'installation du plugin PowerExchange for LinkedIn partie Cliente

Plus qu'à lancer l'installation pour finaliser

 

 

Etape 2 : Enregistrement du plugin Informatica LinkedIn dans la console d'administration web pour le repository PowerCenter

 


Pour pouvoir enregistrer le plugin sur le service de repository Powecenter il faut le placer en mode "Exclusif" et le relancer dans ce mode.

On va ensuite récupérer le fichier xml de définition du plugin.


Une fois le fichier référence positionné (sur le serveur), on entre le login/password d'un utilisateur ayant des droits d'admin sur le service.

 

Etape 2 : Une fois le plugin enregistré il est possible de créer une source LinkedIn dans PowerCenter Designer

 

Un nouveau type de source apparait dans le source analyzer du Designer

Plusieurs choix de type de source : People ou Connection

Une source normalisée LinkedIn apparait

Etape 3 : Création du mapping : Classique

Etape 4 : Une fois le mapping effectué (mapping classique source/cible) et la session associée définie, il faudra configurer la connection dans le workflow manager

 

Connexion vers LinkedIn dans le Workflow Manager Nous aurons besoin d'un Token et d'un Secret

 

Ligne de commande pour générer une url de demande de token via l'API linkedIn

 

Ligne de commande pour générer une url de demande de token via l'API linkedIn.

Il faudra utiliser un compte déclaré sur le site de linkedIn. Il n'est pas nécessaire que ce compte soit un compte payant mais il y aura des limitations avec un compte gratuit.

Nota : l'utilitaire linkedinoauth.exe est à lancer depuis un poste client (windows 7 ou XP) sur lequel la partie powerexchange client for linkedIn a été installée biens sur.Le lancement depuis le serveur (W2K8) n'a pas fonctionné.

 

Récupérations des jetons d'accès et secret pour l'API linkedIn

A partir de l'url fournie par l'utilitaire ont récupère un code PIN, qu'il faut ensuite fournir

 

Configuration de la connexions powercenter avec les jetons

Les jetons sont ensuite utilisés pour configurer la connexion LinkedIn dans PowerCenter

Lancement de l'installeur du client HANA
Installation du client HANA

 

 

 

 Un nouveau driver ODBC pour HANA dans le gestionnaire ODBC 64bits

 Installation du client 32 bits (sur la même plateforme)

 Le gestionnaire ODBC (32 bits) montre aussi un nouveau driver

 Configuration de la connexion vers la base HANA dans le cloud

 Im:port des structures des tables dans HANA depuis le designer de PowerCenter 

 Configuration de la connexion dans PowerCenter WorkFlow Manager

 Mapping Simple avec une source LinkedIn, un cible SQL Server et Un cible HANA

 Lancement du workflow et récupération des statistiques de la session

 Les données dans HANA via le Modeler SAP HANA

 Les mêmes données via powercenter Designer (via ODBC 32 bits donc)